Le don d'un ensemble de spécimens du Suriname à la Bibliothèque de Genève en 1759: son devenir scientifique et muséal

En 1759, Ami Butini, genevois d’origine établi au Suriname, fait un bref séjour à Genève pour signer des actes notariés. À cette occasion, il offre à la Bibliothèque du Collège un nombre important de spécimens de la faune des colonies, conservés dans des bocaux.

Cet ensemble d’un certain prestige pour l’époque vient trouver place dans le cabinet de curiosités de la Bibliothèque, suscitant le désir de faire évoluer ce dernier pour qu'il devienne un véritable cabinet d’histoire naturelle. Lazzaro Spallanzani et Charles Bonnet sauront finalement tirer un parti scientifique d’un spécimen de cette collection exotique, avant que, en grande partie ruinée par le temps, celle-ci ne soit transmise au nouveau Musée académique, fondé au tournant des années 1820.

ReferentIn